Promener son chien

Partie 1 : Profiter et éduquer

A l’instar des Hommes, nos chiens domestiques vivent confinés avec nous tout au long de leur vie.
Leur propriétaires étant décisionnaires de tout ce qui se rapproche de près ou de loin à leurs besoins fondamentaux, cela ne laisse de manière générale que peu de liberté à nos compagnons de vie.
L’année 2020, avec ses deux confinements, à mis en lumière notre besoin de sortir, de rencontrer des gens, d’échanger avec eux, de communiquer ensemble avec nos codes sociaux, d’apprécier de partager des bons moments autour d’un verre ou d’un repas… Bref tant de choses que l’on faisait avant sans se poser de question qui ont soudainement été bousculées, changées, interdites…

Qu’en est-il de nos compagnons canins ?

Les chiens, comme nous, font partie d’une espèce de mammifère social, la rencontre avec des congénères est donc primordiale à leur bien-être.
(Voir la partie 3 : Promener son chien : Lui proposer des contacts sociaux.)

Le confinement avec une (voir des) autre(s) espèce(s) que la leur est devenu la norme pour l’espèce canine (d’un point de vue humain bien évidemment).
Mais que pouvons-nous faire pour rendre les moments de promenade quotidiens agréables et enrichissants pour le chien ?

 

Il est important de proposer plusieurs balades tous les jours à son chien (minimum 3 fois par jour) d’une durée moyenne de 20 minutes à chaque fois. Sachant qu’il est toujours préférable et conseillé de faire une grande promenade d’environ une heure lorsque les conditions physiques de l’animal (et la nôtre) nous le permettent.

 

On promène son chien pour qu’il puisse faire ses besoins biologiques, mais aussi pour qu’il puisse libérer les tensions qu’il accumule tout au long de sa journée.
Les canidés ont besoin de se dépenser physiquement et mentalement. Les promenades sont donc un excellent moyen de fatiguer son chien pour qu’il n’emmagasine pas trop d’ennuie, de stress, d’énergie. (Sinon vos meubles et accessoires risquent de passer sous ses crocs !)

 

Lors des promenades on essaye de faire en sorte que son chien en profite, qu’il puisse flairer, marquer, observer son environnement, courir, jouer, rencontrer des congénères.

Bref, gardons à l’esprit que c’est SON moment de “liberté” et qu’il est nécessaire pour son bien-être physique et émotionnel qu’il se passe de la meilleure façon possible.
Il est tout à fait possible de proposer des petites périodes d’éducation dans un esprit de jeu à son compagnon lors des promenades, afin de le garder tout de même attentif et concentré sur vous.

 

Les balades sont aussi un fabuleux moment de détente que vous pouvez partager avec lui. L’observation de votre chien reste le moyen le plus facile et accessible pour apprendre à le connaître, apprendre à anticiper ses réactions etc. Alors regardez-le, lâchez votre téléphone et profitez de cet instant avec lui.
Bien évidemment on oublie pas de ramasser ses excréments et de les jeter dans la poubelle la plus proche.

Respecter son chien et les autres sont des valeurs fondamentales lorsqu’on est un humain bien dans ses bottes !

Bonne promenade !

Naomi