Promener son chien

Partie 3 : Lui proposer des contacts sociaux

Le Canis lupus familiaris autrement dit le chien domestique est une espèce mammifère domestique et sociale. Cela signifie que ses membres ont besoin de contact avec les congénères de leur espèce afin d’être équilibrés et de répondre à leurs besoins fondamentaux.
Tous les chiens, peu importe leur race, leur croisement, leur lieu de naissance, naissent avec des caractères sociaux propre à leur espèce.
C’est leur cohabitation avec l’Homme, le manque de stimulation, ou la privation de contact sociaux qui ont rendu certains chiens “asociales”.

 

Malheureusement nos conditions de vie, nos lois, notre société, ont rendu difficile les contacts entre les chiens et leur référent humain.
La laisse peut être considérée comme une entrave à la bonne communication d’un chien, sans parler du port de la muselière pour les chiens catégorisés qui les empêchent de s’exprimer correctement et d’être compris par leurs congénères.

Lors de vos sorties quotidienne avec votre compagnon, il est donc important de lui proposer de rencontrer des congénères canins afin qu’il puisse communiquer avec eux dans son langage.

Mais avant cela, il est important de s’assurer que les conditions sont optimales pour que la rencontre se passe de la meilleure des façons :

  • On évite (voir on bannit) les contacts nez à nez lorsque les chiens sont en laisse
  • On reste attentif à l’état émotionnel de son chien, ainsi qu’à sa condition physique (malade, chiot, chien âgé, qui à peur, chien fuyant etc)
  • On est vigilant sur l’environnement durant la rencontre (lieu sécurisé, suffisamment d’espace, le chien connaît le rappel etc)
  • On s’assure que l’autre propriétaire est OK pour que son chien rencontre le vôtre
  • On se déplace régulièrement, les positions statiques accentuent les tensions
  • On laisse les chiens produire leurs comportements de chien (en veillant à ce qu’il n’y ait pas de débordement, mais en intervenant le moins possible)
  • On observe comment le chien se sent tout au long de la rencontre (Joue t-il ? Est-il fatigué ? En a-t-il assez des sollicitations ? etc)

Lorsque vous adoptez un chiot, il est primordial de lui proposer tout de suite diverses rencontres avec tous types de chiens (chiot, adulte, grand, petit, très poilu, nu etc).
Plus vous allez lui proposer une large palette de caractéristiques physiques différents chez le chien, plus vous allez développer sa sociabilité et enrichir ses besoins fondamentaux.
N’ayez pas peur de mettre votre petit chien en présence de grand chien. Un chien bien codé n’aura aucune raison de lui faire du mal (s’il n’y a pas de ressource source de conflit à proximité !).

Si vous n’avez pas la possibilité d’avoir deux chiens (ou plus), ces contacts doivent être très réguliers afin que votre compagnon se sente épanouie émotionnellement.
N’hésitez pas à contacter un professionnel canin qui propose des balades collectives afin de partager cette activité en toute sécurité avec votre compagnon à quatre pattes !

 

A noter : si votre chien rencontre des troubles du comportement, qu’il n’est pas sociable, qu’il adopte des comportements agressifs envers ses congénères (en laisse ou détaché) il est primordial de d’abord vous tourner vers un éducateur/comportementaliste canin travaillant en méthode positive et sans outils coercitifs, avant d’entreprendre toute rencontre avec d’autres chiens !

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter : naoleonne@gmail.com

 

Bonne promenade !
Naomi

*A retenir :

  • plusieurs sorties par jour (tous les jours !)
  • on laisse son chien flairer et marquer tranquillement
  • on diversifie les trajets
  • on profite de ces moments pour l’observer